Un hobo est un vagabond qui adopte, de façon essentiellement volontaire, le mode de vie des sans-abri marqué par la simplicité, voyage, aventure, le regard vers l’intérieur, aux marges de la société, parfois supporté par de petits boulots.
L’éthique et la culture Hobo se forment à partir de la seconde moitié du XIXe siècle en Amérique et s’installent au fil du temps comme un ensemble caractéristique de valeurs et aussi des langues particulières. Elles émergent avec des écrivains comme Jack London et les auteurs-compositeurs des années cinquante et la Génération Beat, comme Jack Kerouac.
Selon les poètes et les aventuriers qui se sont reconnus et ont contribué à la réévaluation de la culture hobo, l’éthique de l’hobo (l’hobo diffère des sans-abris, des clochards, des chômeurs et des criminels) est une éthique de la liberté qui « ne rejette pas le travail, mais refuse l’esclavage», et en même temps condamne la violence et le vol.
Dans les années soixante et soixante-dix, tout en continuant, le phénomène hobo voit dissoudre sa philosophie dans la culture hippie des États-Unis puis de l’Europe et dans leurs déplacements, souvent en auto-stop ou avec des camionnettes adaptées, entre les grands festivals aux États-Unis, en Europe ou en Inde.

Actuellement les traces de cette culture et surtout l’esprit hobo se retrouvent principalement parmi ceux qui voyagent avec les sacs à dos et l’Interrail, ou parmi les motocyclistes et les adeptes de la culture rave.


veranda  cucina ospiti
Le sol en terre cuite, poutres en bois, l’atmosphère du voyageur, la bibliothèque avec 400 titres de guides du monde introduisent les invités au salon. Cette chambre, donnant sur le jardin, est spacieuse et lumineuse.
Les propriétaires ont choisi de vivre l’esprit du voyageur en décorant avec quelques pièces de mobilier apporté de différents voyages en Afrique, en Amérique du Sud, et en Orient. On se retrouve ici le soir pour la conversation, la lecture d’un livre, pour partager les impressions de la journée ou pour demander aux propriétaires des conseils sur l’excursion du lendemain.
soggiorno ospiti
Les accueillantes chambres sont disposées sur le premier étage et elles ont toutes une salle de bain privée. L’intérieur bien soigné peut être apprécié à partir des moindres détails tous chromatiquement cohérents.
Le silence qui règne dans ces milieux est interrompu lorsque le jardin s’anime avec des sons presque imperceptibles, créant une douce mélodie.
L’atmosphère de la maison est celle du voyageur, de l’aventure, embellie par une végétation luxuriante tout autour.

particolari  particolari